Les règles du jeu

Matériel

  • Les 250 cartes du jeu : 80 cartes personnage, 25 cartes arme, 145 cartes de style.
  • 200 deutsche mark. Pour ceux qui disposent d’une imprimante 3D, je vous conseille d’imprimer des cylindres de 2 cm de diamètre. Sinon il va falloir être ingénieux pour trouver un substitu (pâtes, cacahuètes, grains de riz, etc…).

Nombre de joueurs

De 3 à 15 joueurs. Il est préférable de jouer avec un nombre important de joueurs pour rendre la partie plus dynamique. Les parties en comité réduit sont plus stratégiques. Au-delà de 10 joueurs le nombre de cartes et de deutsche mark en jeu peuvent devenir problématiques. Ce pourquoi je vous conseille surtout d’ajouter des deutsche mark en banque pour les parties nombreuses. Et éventuellement de limiter le nombre de cartes en main.

Durée d’une partie

De 15 minutes à plusieurs heures.Bien que la stratégie soit de mise, lekemar est également un jeu de hasard. Selon votre tirage en début et en cours de partie vous pouvez enchainer une combinaison gagnante en moins de 15 minutes si aucun adversaire ne vous en empêche.

Comment gagner une partie ?

  • Si un joueur récolte l’ensemble des 200 deutsche mark en circulation
  • Si un joueur réussit un “3/4”, c’est-à-dire assembler au moins 3 cartes d’un même personnage légendaire (reconnaissables par une étoile en haut à droite)

Les 5 personnages légendaires :

  • 2bitssbailledrey
  • Nathanael Poilane
  • Le blanko
  • Dim crack
  • Bakari Konté

Note concernant les personnages légendaires

Etant donné le nombre important de cartes dans le jeu, assembler un personnage légendaire peut se transformer en un vrai calvaire. Il faut aussi souligner que les cartes légendaires ne sont pas spécialement meilleures que les cartes de base ce qui vous expose à des défaites en combat. Pour en savoir plus, rendez-vous dans la section stratégie.

Disposition des cartes

Disposez les cartes devant vous selon le schémas ci-dessous. La carte a gauche (arme) est à disposer au début du combat face cachée

Chaque couleur de carte représente un emplacement spécifique et doit être respecté. Par exemple, un joueur ne peut pas équiper une carte verte sur un emplacement réservé à une carte tête (sauf cas particulier).

Rose : têtes ; Violet : bustes ; Bleu : muscles; Vert : jambes

Avant de commencer

  • Tous les joueurs reçoivent 10 deutsche mark et 10 cartes.
  • Constituez une pioche au centre de la table et un pot commun avec tous les deutsche mark restant qui sera la banque. Séparez la pioche en deux paquets si elle est trop haute.
  • Déterminez au vote le joueur le plus nervuré qui commencera la partie

Début de la partie

Chacun leur tour les joueurs peuvent effectuer jusqu’à 3 actions (peuvent choisir entre l’une des propositions de chaque ligne ci-dessous):

  • Poser, retirer ou échanger une carte de leur personnage
  • Prendre 1 carte ou 1 deutsche mark en banque
  • Attaquer un autre joueur ou passer leur tour

Règles importantes

  • Un joueur ne peut pas avoir plus de 10 cartes en main (sauf cas particulier). S’il dépasse cette limite, il doit remettre des cartes en pioche. Un joueur peut remettre autant de cartes qu’il souhaite en pioche à n’importe quel moment de la partie excepté au cours d’un combat.
  • Une carte ou une règle du jeu est déclarée nulle si un joueur n’a pas assez de cartes ou de deutsche mark pour s’y soumettre. Par exemple, vous utilisez une carte de style et votre adversaire vous doit 3 deutsche mark. S’il ne dispose que de 2 deutsche mark, il vous donne ces 2 deutsche mark mais n’aura aucune dette future à rembourser.

Les combats

Le combat est une confrontation entre deux personnages. Un personnage ne peut participer à un combat que s’il dispose d’au moins 2 cartes personnage équipées.

Le joueur attaqué commence le combat. Il a 5 seconde pour choisir une carte de son personnage et en cibler une autre du personnage adverse. Le premier joueur à éliminer toutes les cartes de son adversaire est déclaré vainqueur.

Les 3 cas de figures :

  • Si la note de sa carte est supérieure, il retourne celle de son adversaire qui est hors-jeu jusqu’à la fin du combat.
  • Si la note de sa carte est égale à celle de son adversaire, les deux cartes sont retournées et déclarées hors-jeu.
  • Si sa note est inférieure, il retourne sa propre carte qui est déclarée hors-jeu.

Quelques règles à ne pas oublier pendant un combat

  • Lorsqu’une carte personnage est mise hors-jeu, ses effets et pouvoirs prennent fin jusqu’à la fin du combat.
  • Les combinaisons de cartes peuvent conduire à un combat sans issue ou bloqué. Dans ce cas, le match nul est déclaré et aucun joueur n’en sort vainqueur.
  • En cas d’égalité (deux cartes restantes ayant la même note), la victoire est accordée au joueur attaquant.

La spécificité des cartes arme

Au début d’un combat, les joueurs posent une carte arme face cachée. Elle peut être retournée et utilisée pour porter une attaque à n’importe quel moment du combat même si ce n’est pas à vous de jouer. La carte arme est attaquable au même titre que les autres cartes personnage quelle soit face cachée ou visible.

Les effets ou pouvoirs d’une arme ne sont effectifs que lorsqu’elle est face visible. Si elle est tuée, son pouvoir prend fin.

Bluffer sa carte arme

Rien ne vous oblige à disposer une carte arme face cachée. Si vous n’avez pas d’arme dans votre jeu par exemple. Ou savez la combat perdu d’avance et ne voulez pas prendre le risque de perdre votre arme favorite.

Si votre adversaire décide d’attaquer une carte bluff, elle devient automatiquement sa propriété.

En cas de victoire

Le joueur vainqueur peut choisir entre 3 récompenses

  • échanger une des cartes de son personnage (de même type) avec le perdant
  • lui dérober la moitié de ses deutsche mark
  • piocher deux cartes de son jeu à l’aveugle